5 Choses à savoir avant d’acheter sa résidence principale

15245095030_57f17fc410_cUne multitude de personnes de nos jours se lancent dans l’achat de leur résidence principale(maison ou appartement), souvent pour de mauvaises raisons, comme faire comme tout le monde.

Un tel a acheté sa maison, moi aussi je vais acheter la mienne, après tout, nous avons presque le même salaire(bien sûr affirmation non fondée, vu qu’en France personne ne parle des centimes qu’il gagne).

Ou alors, poussés par la pression familiale, vas-y achète, tu travailles, tu as une femme, il te faut maintenant la maison, sans oublier bien sûr la voiture (même si tu n’en as pas besoin, c’est une suite logique!)

Alors vient la période de doute, est-ce bien? N’est-ce pas une folie? Ai-je la capacité? Ai-je envie de rester à cet endroit toute ma vie (oui parce que quand on achète, c’est pour une installation à long terme).

 

De but en blanc, ils se mettent à chercher leur chez eux contre vent et marrer.

 

Pour bien choisir sa résidence principale, si vous décidez de vous y mettre, je vous dis ici les choses qu’il vaut mieux savoir ou à éviter quand vous recherchez votre nid douillet.

 

  • Savoir quel est votre Plafond d’endettement en terme de prêt

 

ça veut dire quoi exactement ça? Non bien sûr, je ne vous parle en aucun cas du fameux taux de 33%, ça vous le savez déjà, vous ne devez pas l’atteindre pour votre résidence principale.

C’est plutôt de savoir, jusqu’à combien vous pouvez emprunter car ça vous évitera de faire l’erreur de chercher un bien au dessus de vos moyens. C’est comme je le dis souvent : « Accrochez son manteau où on ne peut pas le décrocher ».

Car, chercher un bien qui ne convient pas, c’est du temps et de l’argent perdu. Pourquoi de l’argent perdu pour ceux qui suivent? j’attends les réponses dans les commentaires.

 

Pensez donc à aller chez votre conseiller bancaire, avec bien sûr une idée de mensualité que vous voulez engager, ainsi vous donnera le montant qu’il est enclin à vous prêtez.

 

A vous de savoir si dans ce montant, vous souhaitez y inclure les frais de notaire, de travaux, ou non.

Surtout, ne faites pas l’erreur de commencer à regarder des biens sous prétextes que vous anticipez. Vous anticiperez tellement bien que vous trouverez le bien et vous demanderez au banquier de le faire entrer dans votre budget, quitte à vous retrouvez avec un emprunt sur 30 ans (je vous l’interdis formellement)

Alors faites attention de commencer par le commencement.

 

  • Amassez de l’argent avant de vous lancer

 

Oui, je ne le dirai jamais assez, vous devez é-co-no-mi-ser, et encore plus aujourd’hui si vous souhaitez acheter. Tout simplement parce qu’en plus de voir capacité d’endettement, votre conseiller bancaire regardera votre épargne.

Car même s’il vous emprunte tout(FNI), il pourra tout de même ; s’il le souhaite ; bloquer votre épargne dans un compte(il s’agit souvent du montant des frais de notaires). En plus, si vous ne le savez pas, vous devrez donner lors de la signature du compromis, en garantie à l’agent immobilier 5 à 10% du prix de vente du bien.

Si votre conseiller ne vous emprunte pas et que vous n’avez pas d’économie, Que fait-on? Vous serez dans l’obligation de prendre un crédit à la consommation, avec les taux appliqués sur ceux-ci, je peux déjà vous dire que la facture sera salée niveau mensualité.

 

  • Ne vous laissez pas entraîner par des coups de cœur 

La passion en Amour comme en affaires, n’est pas bonne conseillère. Lorsque vous visitez un bien, ne vous laissez pas charmer, devant l’agent et encore moins devant le propriétaire.

 

Montrer son enthousiasme et succomber devant le bien est différent. Vous devez toujours mettre un certain recul entre vous et le bien que vous souhaitez acquérir.

 

Car si vous déclarez votre flamme devant votre auditoire, il sera difficile pour vous de négocier. Ne me dites pas : « Mais c’est pas grave, c’est toujours dans mes prix. » Oui, mais ça ne vous empêche pas de négocier et de gagner quelques euros.

 

Le coup de foudre n’est pas non plus une bonne chose pour vous même, sans le montrer. Vous devez coûte que coûte chercher un point négatif à votre coup de cœur (lieu éloigné, électricité pas aux normes, chaudière à rénover).

 

Pourquoi? Tout simplement parce que vous sere prêt à tout pour l’avoir, comme aller jusqu’à augmenter le prix de vente si jamais on vous disait qu’il y a quelqu’un sur le coup. Et ça, ce n’est pas bon pour les affaires.

 

  • Ne soyez pas surmenés par vos charges fixes

 

Je vous ai déjà ou vous avez lu ailleurs que le conseiller bancaire avant de vous prêter, il calcule le votre taux fatidique pour savoir s’il est de 33%. Il va le calculer, mais sur votre avis d’imposition.

Il pourra si vous le lui permettez, vérifier vos différents crédits (consommation ou non) qui sont horsde son agence.

 

Mais les autres petites dettes que vous remboursez, par exemple les crédits pour du mobilier prélevés sur un autre compte, vous avez décidé de ne pas lui en parler ? D’accord. Mais êtes-vous sûrs que vous pouvez vivre avec ce nouveau défi?

Les défis sont faits pour être relevés certes, mais prenons soin de mettre toutes les chances de notre côté, sinon c’est la faillite assurée.

 

Arrêtons de vouloir faire comme les autres, si l’autre a acheté, connais-tu son taux d’endettement? sais-tu s’il met de l’apport afin de diminuer sa mensualité?

Vous avez peut être le même salaire, mais vous n’avez pas la même gestion de l’argent, vous n’avez pas les envies et les mêmes dépenses quotidiennes, ou le même niveau de vie.

 

  • Acheter une maison qui s’adapte à votre vie, n’essayez pas d’adapter votre vie à votre maison

 

Oui en effet, il y en a qui cherche leur habitation leur maison sans savoir ce qu’ils peuvent supporter en termes de charges de cette dernière. Pensez bien à vérifier toutes les charges fixes (taxe foncière, taxe d’habitation, facture d’électricité et d’eau) de ce nouveau bien et que ces charges sont bien en accord avec votre Style de vie.

 

Ne prenez pas des biens en travaux si vous n’avez pas l’argent maintenant pour faire ces derniers, car comme dit l’adage, on sait quand commence les travaux, on ne sait pas quand ils se terminent. J’ai un ami qui a fait ses travaux pendant 6 ans, le  résultat est magnifique mais que d’énergie et de temps donnés à cette maison. Si vous n’êtes pas bricoleur pour un sou, avec des enfants plein la maison, pourquoi vous embêter à prendre une résidence avec travaux?

 

Je peux déjà vous assurer que c’est un suicide familial. Si vous devez économiser chaque 3 mois, pour faire une partie de la cuisine, vous ne vivrez plus votre vie de famille. Vous serez toujours angoissé de savoir quand est-ce que vous aurez une solide rentrée d’argent pour faire telle ou telle partie.

 

C’est ce que j’appelle adapter sa vie à sa maison, et ceci n’est pas une bonne idée, parce que le moindre petit problème de couple, sera un malaise dû à la résidence non terminée, avec des cordes qui traînent partout, le parque pas fait dans toute la maison, les chambres dont la distribution n’est pas terminée parce que certaine seront en travaux pendant plus de 6 mois.

 

Evitez-vous les problèmes, trouvez-vous une maison qui s’adapte à votre vie, et vos besoins directs.

 

Après tous ces indices, j’espère que vous prendrez la bonne décision avant d’acheter, car ce n’est pas un exercice anodin. Ne vous laissez pas entraîner par l’engouement autour de vous, soyez posé, affichez vos finances et calculez.

Dites-moi dans les commentaires, ce que vous avez décidé et pourquoi?

Si vous avez aimé l’article, n’hésitez pas à le partager et à le liker, pour que d’autres que vous en profite.

 

You may also like...

2 Responses

  1. Merci pour cet article plein de bon sens!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *