Mauvaise ou bonne dette?

 

Untitled design (2)

D’habitude quand on prend une dette, à la banque ou dans les magasins, notre première idée n’est pas de nous demander si c’est une bonne ou une mauvaise dette.

 

C’est plus dans l’optique premier de combler un besoin pressant ou non, eh oui parce que souvent nous prenons des crédits alors que le produit ou l’objet que nous voulons acheter avec ce crédit ne nous est pas forcément nécessaire.

 

Pourtant c’est la première chose à laquelle nous devons penser en premier :
- Est-ce que ce crédit en vaut la peine ?
- Combien Va-t-il me coûter ?
- Combien va-t-il me rapporter ? Oui il peut vous rapporter de l’argent, cherchez bien.
- Si je ne le prends pas, qu’est-ce qui va se passer ?
Je vous propose de voir ensemble la liste des dettes qui existent afin que vous vous fassiez une idée de la catégorie de personne que vous êtes.

 

Les mauvaises dettes

 

Crédit consommation voiture

Vous avez besoin d’une voiture, quoi de plus normal, après tout, vous travaillez, vous avez le droit de vous faire plaisir. D’accord avec vous, comme on dit chez nous au Cameroun : « la vie c’est un tour », vous avez donc raison.

 

Pourquoi prendre un crédit à la consommation pour un véhicule ? Oui le banquier vous a dit qu’il pouvait vous faire un crédit à un bon taux car vous êtes un bon client ?
En plus, elle n’est pas très chère votre voiture, vous n’en aurez que pour 4 ans. Chouette, 4 ans avec une sortie d’argent de 100 à 250 euros (encore, je pense que je suis dans la fourchette basse, désolée, je n’y connais rien aux crédits voitures).

 

Vous voilà, donc avec une sortie d’argent répertoriée dans votre fichier budgétisation, euh quoi, vous ne l’avez pas encore ? Téléchargez-le à la fin de l’article suivant http://investissez-vous.fr/les-11-plus-grosses-excuses-pour-ne-pas-budgetiser-ses-finances/

 

Mais, cette voiture pourquoi ne pouvez-vous pas la payer cash ? Après tout vous travaillez pour ça.

 

Non, on se calme ce n’est pas pour me moquez de vous, c’est juste pour vous faire comprendre la situation dans laquelle vous vous trouvez. Vous essayez de faire comme les autres, accrochez votre manteau où vous ne pourrez le décrocher.

 

Pourquoi ne pas tout simplement mettre de côté pendant les prochains 3 à 6 mois à venir pour vous payez votre petit bijou ?

 

Vous ne pouvez pas économiser autant ? Dans ce cas, revoyez votre style de voiture à la baisse car votre standing de vie ne va pas avec votre portefeuille.

 

Ce n’est pas la peine de faire comme votre ami qui s’est acheté une Audi, avez-vous les mêmes moyens financiers ? Savez-vous tout de ses rentrées d’argent ?

 

Si vous répondez oui à cette question, demandez-vous alors qui pourra aider l’autre si vous êtes tous les 2 dans le fossé des dettes ?

 

Crédit à la consommation pour du mobilier

 

Comme nous sommes dans une société de consommation, les entreprises de consommations (magasins tels que Auchan, Fnac et autres) se sont prises une part de marché ces 3 dernières années dans le credo des crédits.
Vous arrivez chez eux, et ils vous proposent de prendre un crédit pour un réfrigérateur ou des fauteuils, alors que vous vouliez le prendre cash.
Le pire avec ces crédits consommables, c’est qu’ils vous donnent une carte avec un montant en crédit, genre 1000 euros que vous pouvez utiliser comme et quand vous voulez.
Tentation oblige, vous trouverez à ce moment là que : »ah cool, il me manquait même un micro ondes, mon four va bientôt me lâcher, ma machine à laver est devenue obsolète (même si elle fonctionne encore très bien).
Vous vous retrouverez donc à utiliser de l’argent que vous n’avez pas, et bien sûr, par leurs courriers incessants (oui ce sont des harceleurs, je le dis haut et fort), il vous pousse à prendre encore plus de crédits chaque jour.

 

Ne vous leurrez pas ce n’est pas gratuit et d’ailleurs, si vous cherchez bien dans leurs courriers, vous verrez la phrase obligatoire, écrite en tout petit : « Un crédit vous engage, et doit être remboursé »

 

C’est ainsi que vous vous retrouvez dans votre appartement avec pleins de mobiliers, de gadgets de cuisine (que vous utilisez rarement) dont vous n’avez pas besoin ou vraiment très peu, tout simplement parce qu’on vous a convaincu de prendre un crédit.

 

Aujourd’hui à cause de ce système de crédit à la consommation via les magasins beaucoup de personnes se retrouvent surendettés et ne peuvent même plus payés le nécessaire.

 

Crédit immobilier 

Comment ça l’immobilier est une mauvaise dette ? Bien sûr que si, ça peut l’être si c’est mal mis en place.

 

Ne vous méprenez pas, tous ceux qui vous disent que vous ne perdez jamais en achetant l’immobilier se trompent, car vous pouvez vous ruiner en faisant une mauvaise affaire.

 

Alors, ils essaieront de vous convaincre en vous disant que c’est de l’épargne forcée que vous récupérerez lorsque vous vendrez. Ok mais, que pour votre résidence principale, et pour cela sachez négocier, car moins vous la payez, plus vous gagnerez à la revente.
Alors c’est quoi une mauvaise dette dans l’immobilier locatif, c’est tout simplement lorsque vous achetez un bien et que les le crédit est supérieur aux loyers que vous recevrez.
Exemple :
Montant du crédit : 150.000 euros
Taux : 1,5% sur 20 ans
Mensualité du crédit : 723,82 euros
Loyer : 500 euros
Dette : Entrée (500 euros)- Sortie(723,82 euros) = - 223,82 euros

 

Vous avez donc une dette de 223,82 euros tous les mois, euh non, ce n’est même pas ça, c’est pire, parlons des autres charges : Taxes foncières et charges de copropriétés et des impôts.

 

Ne vous leurrez donc pas, vous pouvez vous ruinez avec de l’immobilier. Si vous achetez cher, vous vous retrouverez dans le cas concret de ma collègue qui se retrouve à vendre sa maison moins cher qu’elle n’a acheté.

 

On apprend de ses erreurs c’est vrai, mais si vous pouvez vous empêcher de faire des erreurs n’est-ce pas mieux pour votre sécurité financière et celle de votre famille.

 

Les bonnes dettes

 

Crédit pour de l’immobilier rentable

 

Comme nous avons vu tout à l’heure, il y a de l’immobilier dette et il y a de l’immobilier rentable.
Oui, vous ne savez peut être pas, mais l’immobilier peut vous rendre un grand service dans vos rentrées d’argent.
Acheter moins cher, faire des travaux et revendre plus cher, ou alors acheter un terrain qui prendra de la valeur, vous le revendrez plus cher et encaisserez une plus value.
Parlons maintenant de rentabilité locative, en prenant l’exemple tout haut.

 

Exemple :
Montant du crédit : 150.000 euros
Taux : 1,5% sur 20 ans
Mensualité du crédit : 723,82euros
Loyer : 1000 euros
Entrée : Entrée(1000 euros) - Sortie(723,82 euros) = 276,18 euros
Cet exemple n’est qu’une vision par rapport à celui tout haut, mais le but d’un immobilier rentable c’est aussi de pouvoir payer toutes les charges inclues(taxe foncière, charges de copropriété et impôts).
Alors pensez bien à ce que vous voulez déjà pour votre vie, car les imprévus avec cette entrée d’argent seront prévus.
Oui vous n’aurez plus peur de l’avenir car, même si demain vous devez revendre votre bien, votre poule aux œufs d’or (ce que je ne vous souhaite pas), vous n’aurez dépensé aucun sou.

 

 

Vous aurez, même si vous le vendez au même prix acheté, un cash d’argent(vente-crédit restant à la banque) qui vous appartiendra en plus de toutes les entrées positives que vous avez eu durant ces dernières années passées.

 

 

Crédit pour créer une entreprise

Pourquoi un crédit pour une entreprise est une bonne chose ? Tout simplement parce que vous ferez entrer de l’argent.

 

Après un bon business plan, vous saurez combien vous devrez emprunter et combien chaque centime emprunté vous rapportera.

 

On ne prend pas un crédit pour prendre un crédit, parce que quelqu’un vous a dit que si vous ouvrez une boutique de vêtements, ça va fonctionner.

 

Non, vous devez faire une étude de marché pour vérifier que votre projet est viable et rentable, sinon vous prendrez une mauvaise dette et ferez un dépôt de bilan à la moindre occasion.

 

Après avoir vu ensemble toutes ces différentes dettes, je vous proposerai avant de vous lancer, de répondre aux questions posées dans l’introduction avant de contracter toutes dettes.
On dit que les personnes riches (aisées, indépendants, utilisez le mot qui vous arrange pour ne pas dire riche) amassent de l’argent plus vite qu’ils ne le dépensent et les autres dépensent plus vite qu’ils n’amassent.
Dans quelle catégorie vous trouvez-vous ?
Qu’est-ce qui vous empêche de changer si vous êtes dépensier ?

N'hésitez pas à me répondre dans les commentaires, si vous avez aimé, merci de partager et de liker l'article

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *