Ma première tentative ratée dans l’immobilier français

Ma première tentative ratée dans l'immobilier français

WP_20141122_001

Si vous me suivez, vous avez forcément vu ma vidéo sur les 10% d'économies à faire tous les mois. Ceci, pour avoir des liquidités sur ton compte en cas de coup dur de la vie,eh oui celle-ci nous épargne rarement.

Je suis déjà très économe à la base, contrairement à mon mari qui ne l'était pas et qui a découvert que c'était juste génial. Maintenant il est tellement économe que souvent j'ai peur qu'il en devienne pingre. Dieu merci nous en sommes encore loin, il sait toujours autant me faire de beaux cadeaux.

Revenons à notre sujet.

Nos économies en poche, nous avons décidé d'investir, parce que pour nous l'argent que nous avions devait faire des petits, c'était comme ça et pas autrement. Qui plus est, les appels du conseiller bancaire , pour nous proposer ses placements bizarres que lui seul comprenait, commençaient à nous fatiguer. On se disait qu'il nous aurait à l'usure, vaut mieux sortir nos sous de ce compte et en faire quelque chose. Oui nous étions en train de craquer, " A force de coup de hache sur un arbre bien solide, quelque soit votre force physique, il finira par tomber"

Alors, j'ai commencé à farfouiller sur les sites, les blogs, je glanais les informations, c'est ainsi que je découvris les SCPI.

Les SCPI: Pour ceux qui ne savent pas, ce sont des sociétés de placement immobilier. Un bien qui peut être soit un immeuble d'habitations, de commerces ou de bureaux,qui est vendu en plusieurs lots. Donc le bien appartient à plusieurs "copropriétaires" (je mets entre côtes car je ne suis pas sûre du mot concernant les placements) qui reçoivent chaque mois ou chaque année, ça dépend du placement, leur pourcentage sur les loyers versés. Vous n'avez donc pas à gérer la location, les contrats, les vacances locatives, les loyers impayés, bref tout le stress ou le plaisir de la location directe.

Donc, j'ai vu les SCPI, toute fière de moi, je dis à mon cher et tendre:" chéri, on appelle le conseiller, on va acheter. j’appelai donc le conseiller, déterminée: " Madame, nous avons une idée géniale de ce que nous voulons faire avec notre argent. Il nous proposa un rendez-vous qu'on accepta avec empressement de peur qu'elle ne change d'avis et que la semaine soit complète dans son calendrier.

 

Jour du rendez-vous:

Le conseiller n'est pas là et nous voilà devant la remplaçante qui ne sait pas pourquoi nous sommes devant elle pfffffffffffffffff, ça sente la grasse matinée gâchée.

Nous lui disons que nous voulons acheter des Scpi, où, quand et comment ça se passe.

Elle nous explique que ce n'est pas le moment, il y a une période pour le faire et nous ne sommes pas dans le bon timing, il faut attendre l'année prochaine, le période de vente est passée, il y a 1 mois,. Les explications fusent sur comment ça marche, quelles sont les tendances et les rentabilités. Bref,nous avons compris qu'on achèterait des parts d'un bien et non un bien lui-même et moins vous misiez, moins vous amassiez d'argent, la loi du business quoi!!

A la fin, la conseillère qui dit : " C'est bien les Scpi, mais les assurances vie, c'est mieux. Vous avez une rente financière pour vos vieux jours, en plus de votre retraire. Bref, tout ce qu'on ne voulait pas entendre, car nous ne voulions pas que nos sous et leurs "petits" soient bloqués pour quelques raisons que ce soit. AU fil des années et de mes recherches, je me suis rendu compte que certains conseillers(quelque soit le corps de métier) ne savent pas vendre leurs produits, soit parce qu'ils n'en savent pas grand chose, soit parce qu'ils n'en sont pas convaincus. Comment convaincre quelqu'un d'acheter un produit que vous même ne connaissez pas. Nous sommes donc sortis de cet entretien avec plus de question qu'avant notre arrivée. Qui a dit que la vie est simple?

 

Retour à la maison, cafouillage cérébral, les neurones ne se reconnectent plus. Panne. Qu'allons nous faire de cet argent.

Retour sur internet, et je découvre des investisseurs immobiliers, hein, ça marche ça? certains rodés, d'autres non? Ils sont super passionnés, c'est une nouvelle secte?

Et là, c'est la fièvre, j'aimerai bien tester moi aussi, que dis-je, je veux tester, un peu comme un enfant qui fait un caprice sur le jouet de son ami. Comment l'annoncer à monsieur(mon frein à main personnel). Essaies, au pire tu auras un non, c'est ce que j'ai eu en premier. Oui vos pensées conditionnent vos résultats. Pour qu'il y réfléchisse un peu, il faut que je trouve un truc qui a l'air bien sur le papier, une bonne affaire quoi( oui oui, moi j'applique ce que je donne comme conseils), je cherche encore et encore.

c'est ainsi que je tombe sur un truc qui a l'air bien sur le papier. Alors, je lui sers le speech, chéri et si on achetait in petit appart qu'on mettrait en location pour nos vieux jours.

 

Grand Yeux fixes comme le meme WTF(les puristes se reconnaîtront)

Mais comment on fait qui s'en occupe, le locataire, entrée, sortie, loyers impayés, tu y as pensé? c'est une folie, c'est trop risqué, mon cœur s'emballe, il me communique son stress, où mes gourous loool.

On se calme, regarde petit bien de 79000, 21 m² , 2 pièces près du stade de france, c'est très prisé par là. c'est une aubaine, en plus, on en dépense qu'une petite partie de nos économies en frais de notaire, le locataire est e place depuis 2 ans.

Des jours et des jours, il cogite, moi non, car je sais que je la veux. Il me demande des explications, 1+1=? je ne sais, je ne suis pas sûre, mas si on y va pas, on ne saura ps davantage.

Un jour, tout fier de lui, il me dit:"allons visiter, ça ne nous engage en rien".

 

C'est ainsi que nous commençons notre visite et découverte vers l'inconnu

Nous allons visiter le bien, nous sommes mitigés. L'appartement est bien placé, à 5 minute à pieds de la gare du métro, à 10 minutes à pied du stade de france et c'est un quartier vivant, il y a une cave en bon état et un escalier refait à neuf, les travaux se terminent à peine, d'ailleurs il y a encore le plastique de protection sur le sol et l'immeuble est composé de 20 appartements.

Par contre, le bien en lui même n'est pas sain, ça sent l'humidité dans la salle de bain, mais surtout les câbles d'électricité traînent partout, une prise sur deux ne fonctionne pas, la cuisine te les toilettes sont moisis.

Ok, moi je suis partante. Combien paie le locataire? 600 euros, ah oui, pas mal je me dis intérieurement

A combien s'élèvent les charges? 215 euros par trimestre, donc environ 71 euros par mois, je vois marge fondre comme neige au soleil.

Moi : 'Madame, c'est quoi votre prix?"

Elle : " j'ai mis le prix dans l'annonce"

Moi : " Oui j'ai bien vu, mais le vrai prix"

Elle: " Faites-moi une offre intéressante et je vois si c'est jouable.

Le gourou a dit de ne jamais donné son prix en premier, là je suis coincée, comment je fais maintenant. Entre la théorie et la pratique, la fosse est immense et profonde dis donc.

Moi : " ok, on va vous faire signe, d'ici quelques jours"

Deux, trois jours plus tard, je la rappelle et propose 75000 euros - bien sûr après avoir bataillé longtemps pour débloquer mon frein à main.

Elle : " non c'est pas assez, désolée.77000 serait juste."

Chéri: " Dis lui non!"

Ayant peur que ça tourne à la confrontation, je décide de lui envoyer un sms avec le nouveau montant qui sera de 76000 euros.

Tout se passe bien, nous nous mettons d'accord. C'est là que la douche froide commence.

 

Recherche de financement

Comme nous étions en même temps e train de recourir au rachat de notre résidence principale, nous nous somme dits qu'il serait bien que les 2 crédits soient dans la même banque.

Je découvre ainsi un très bon courtier, grâce à une bonne rencontre, qui nous fait un super taux pour l'un et l'autre de nos biens.

Mais, mais, mais, la banque exige que nous versions 10% du crédit en plus des frais de notaire.

Je suis verte, le gourou a dit que je ne devais rien payer de ma poche, mais le gourou n'est pas là et a omis de me donner le nom de son conseiller bancaire. Donc c'est mal barré. Je demande à la banque si nous pouvons au lieu de les payer, de plutôt les bloquer sur un compte chez eux, elle me dit bien sûr, mais mon mari dit non. Il préfère payer et ça diminuera son crédit.

Donc 8% + 10%, toutes nos économies y sont passées? ah ah non non. Continuons plutôt le périple. Bon, nous n'avions rien à sortir de nos poches avant impôt c'était déjà pas mal, une petite consolation.

 

Les dés sont jetés, nous achetons notre bien. Il était annoncé avec 23m², nous en découvrirons 21,8m². Les surprises dans le sac, bonnes ou mauvaises, le sacs est à nous maintenant, plus de marche arrière possible.Tout se passe dans le calme, on se fait délester de près de 10.000 euros sur notre compte, on les a eu, on ne les a plus. la bonne blague quoi!!!

Pas d'inquiétude, nous continuions à économiser, les loyers entraient et nous étions contents de notre locataire. On aurait aimé améliorer la situation de son habitacle. Un beau matin, nous l'appelons pour lui parler d'éventuels travaux, il nous annonce alors que ce n'est pas la peine car il va se marier et compte déménager car sa future femme trouve que l'appartement est petit et il nous envoie sa lettre quand il a un peu de temps.

 

Le couperet tombe

Nous n'avons plus de locataire, qu'est-ce qui va se passer? Nous réfléchissons (pas longtemps), nous décidons de rénover notre bien du sol au plafond comme imaginé dès le départ, pour en faire un appartement où nous aimerions vivre.

Devis travaux,environs 10.000 euros pour trois semaines. Un mois après, fin des travaux, l'appartement est trop nickel et nous en sommes fiers. l'annonce passée, les visites se succèdent, le locataire entre et  la vie suit son cours.

Verdict: 20.000 euros de dépenses en 8 mois sur ce bien.

Avec ce que je sais aujourd'hui, ils seraient encore sur mon compte OU pas, en tout cas ils n'auraient pas servis à ça.

Ahahahaha, la formation AVANT la pratique.

 

Quelques photos de notre chef d'oeuvre

 

WP_20141122_001 WP_20141122_009 WP_20141122_012 WP_20141122_013

 

 

You may also like...

10 Responses

  1. Sarah Mboyo dit :

    J’ai passé ma belle jeunesse dans le gaspillage ; heureusement tout n est pas que négatif. Mais alors Comment faire pour me former á mon âge ? C’est merveilleux de réfléchir avant de poser un acte.
    Félicitations !

    • Danielle dit :

      Merci pour les félicitations.
      Concernant ton parcours, tu peux très bien rebondir et l’âge
      n’est pas un obstacle. tu trouveras plein de formation et
      d’astuces sur le net.
      bonne soirée

  2. Guillaume dit :

    Bonjour Danielle,
    Je me permet de réagir à ton article car j’ai un site sur « l’investissement immobilier ».
    Je tiens tous d’abord à te rejoindre sur certains point , il ne faut pas se lancer dans un projet si on n’a pas les connaissances nécessaires.
    Surtout dans l’immobilier , les petites erreurs coutent très chère et ton expérience le confirme .
    Il y a quelques points qu’ils auraient fallu vérifier en amont avant d’acheter. Tous d’abord l’idée de vouloir réunir tes deux crédits chez la même banque. Tu aurais pus prendre un rendez vous avant et demander un accord de principe à la banque. Avec ça tu as une meilleur idée de ce qui t’attend avant de signer.

    Dans l’idée ton appartement à l’air ‘être un bon placement puisqu’il est proche du stade de france et à mon avis la demande locative pendant les événements sportive doit être forte.
    D’un autre coté , maintenant qu’il est rénové tu es libre de fixer le loyer que tu veux au futur locataire et de rédiger le bail comme tu l’entends.
    Enfin les travaux que tu as fais dans l’appartement peuvent dans certains cas être utile pour alléger ta note fiscal . D’un autre coté ton appartement à prit de la valeur avec ces travaux.

    Pour résumé , quelques erreurs qui auraient put être évité si le projet avait été mieux préparé. Mais dans l’ensemble tu as selon moi bien fait de passer à l’action.

    A bientôt

    • Danielle dit :

      Bonsoir Guillaume,
      Merci de t’être arrêté sur mon site.
      En effet, j’ai fait l’erreur de ne pas penser au rachat de mon crédit avant et ça je m’en suis voulu car lorsque la banque
      m’a dit que je devais mettre de l’apport, j’étais coincée parce le délai pour le financement de l’emprunt locatif arrivait à son terme.
      Donc plus le temps de chercher une autre banque. C’était notre premier investissement en france et j’étais déjà bien contente de tomber sur ce bien.
      Oui il a pris de la valeur c’est sûr, combien, je ne sais pas. Ils nous ont mis un beau commissariat tout neuf dans l’immeuble à côté.

  3. Hello,
    Effectivement, le mieux est de maîtriser tous les aspects avant de se lancer car la réalité est souvent pire que le pire scénario que l’on a imaginé 😉
    Combien d’apparts avez vous acquis ensuite ?
    A bientôt

    • Danielle dit :

      Bonsoir Pierre,
      oui en effet, j’aime bien la phrase: » la réalité est souvent pire….. »
      Nous avons acquis un immeuble de 4 appartements.

      Merci de votre visite.
      A bientôt

      • Pierre dit :

        Cool !

        Vous louez tout en classique ou une partie en meublé (voir saisonnier)?
        Vous avez deja envisagé ces hypothèses ?

        À bientôt
        Pierre

        • Danielle dit :

          Merci Pierre.
          Nous faisons plus de nu pour profiter du deficit foncier. Mais nous en avons un en meublé.

          J’ai vu ton site et vous faites dans le saisonnier, je vais peut être m’y mettre l’année prochaine.

          Comment vous le gérer(check in, check out)?

  4. mlb dit :

    Super Danny… Comme toujours un grand plaisir à la lecture, c’est vivant, c’est tellement réel… on le vit à la lecture! Merci à toi et félicitations pour ton livre ????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *