« L’amour rend aveugle ! ». Tadaaaa. Voilà bien une règle commune à la plupart des amoureux répartis aux quatre coins de la planète, et toi aussi tu le vis en ce moment ou alors tu l’as peut être vécu. Emportés par une vague romantique intense, les premiers instants d’une relation sont dédiés uniquement à l’amour.

L’un des autres moteurs puissants de notre monde, l’argent, n’y tient alors pas ou peu de place. Pourtant, s’il est occulté au début, il s’insinuera vite dans le quotidien du couple. Avec le sexe, l’argent est un sujet conflictuel. Mettre les points sur les i dès le départ est une bonne façon de se prémunir d’un futur chaotique.

 

Rapport à l’argent dès le début de la relation

Ça y est ! Cupidon vient de transpercer deux nouveaux cœurs. Les amoureux, éperdus d’amour, se rendent main dans la main sur le lieu de leur premier rendez-vous, un café, un restaurant… Seuls au monde, emportés par un sentiment d’invulnérabilité, ils subiront innocemment la première infiltration de l’argent au sein de leur relation : la problématique de la gestion de l’addition ! Cela parait si anodin, mais derrière ce petit bout de papier de quelques euros seulement se cachent les prémices des rapports conflictuels liés à l’argent. Mais, pour l’instant, nos amoureux s’en moquent bien, oui effectivement qui a envie de se dire que son futur-e conjoint ou sa conjointe a un soucis quelconque avec l’argent, pingre ou trop généreux (oui oui ce sera un problème à la longue) Ils s’arrangent, négocient en riant, s’arrachent l’addition, écartant d’un revers de la main cet intrus qui vient malgré tout de planter insidieusement sa première banderille.

Du début de la relation à la gestion financière du quotidien

L’insouciance amoureuse ne dure qu’un temps et rapidement la réalité du quotidien s’imposera dans le ménage. Très vite, le côté financier prend une place prépondérante et la gestion qui en découle ne peut plus être simplement ignorée. L’amour, la générosité, un bon revenu, autant d’éléments qui ne doivent pas justifier des comportements à risque parce qu’ils concernent des projets communs. Malheureusement, les impairs de son conjoint dans les finances du foyer se révèlent souvent tardivement. Le salaire, les investissements, le budget, c’est si difficile de parler d’argent dans le couple ! Et pourtant, la stabilité du ménage passe par le dialogue. Le temps viendra de sceller son engagement aussi, mieux vaut aborder le sujet et éclaircir les règles de vie avant de s’engager.

Oser parler d’argent dès le début de la relation

Évoquer l’argent dans le couple est fréquemment considéré comme un tabou. Nous préférons la plupart du temps nous taire plutôt que d’être taxé de mesquinerie. Et à l’inverse, mettre trop souvent ce sujet sur le tapis nous expose à des querelles incessantes. Aussi, l’idée de gérer en silence et de pratiquer la politique du « dos rond » nous semble être la solution la plus prudente. Or, la gestion de l’argent dans le couple se place en troisième position derrière la répartition des tâches ménagères et l’éducation des enfants. Les trois sources principales de discordes qui perturberont l’avenir de nos amoureux. L’argent est de fait l’une des causes majeures de ruptures et de divorces. C’est pourquoi il ne faut pas craindre de communiquer avec son ou sa partenaire, lui exprimer ses craintes quant à ses dépenses imprudentes. Même si le début d’une relation ne s’y prête pas, parce que bien évidemment, il n’est pas très romantique de parler d’argent, il est cependant nécessaire d’y accorder toute notre attention. L’équité dans le couple est primordiale et passera par une bonne gestion financière et un véritable dialogue. En conclusion, au début d’une relation amoureuse, le futur et son lot de contraintes liées au quotidien ne font certes pas partie des sujets de conversations, et c’est bien compréhensible. Pourtant, vivre d’amour et d’eau fraîche, programme idyllique s’il en est, ne dure qu’un temps. Un couple c’est un assemblage d’éléments hétéroclites : la condition de la femme, les différences ou l’absence de revenus, les rapports à l’argent de chacun, la reconnaissance du travail de la mère au foyer… Ces aspects, leur compréhension et leur acceptation, sont autant de signes qu’il vous faudra interpréter et oser mettre en avant, face à votre partenaire. Parce que si « l’amour est plus fort que tout », le dialogue au sein du couple en sera un allié majeur.